TBT-1

Il était une fois à Disneyland Paris – Le Disney’s Hotel Cheyenne – « Howdy »

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Notre destination vous réserve encore plein de surprises ! Laurent Cayuela, Concepteur Ecrivain à Walt Disney Imagineering Creative Paris, vous entraîne chaque mois dans les histoires qui rendent Disneyland Paris unique. Pour ce nouvel épisode, plongez dans un décor digne des plus grands westerns hollywoodiens…

 

[embedyt]https://www.youtube.com/watch?v=8WHMw1A8qwI[/embedyt][/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Capture d’écran 2019-02-28 à 17.34.47

Il était une fois à Disneyland Paris – Les nombres cachés dans nos décors

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Vous pensiez tout connaître de Disneyland Paris ? Vous allez être surpris ! Au cœur de nos décors se cachent des nombres en hommage à la création – et aux créateurs – des Parcs Disney. Il est temps de les déchiffrer. 

 

On retrouve l’année de naissance de Walt Disney, 1901, sur la devanture de Disney Clothiers, Ltd. et sur certaines plaques au sol sur Main Street, U.SA., avec le nom du père de Walt, Elias. À Disney Studio 1, au-dessus de la porte de Hollywood Jewel Box on peut lire 12 05, correspondant également à la date de naissance de Walt, mais en version américaine, c’est à dire avec le mois puis le jour. Avez-vous remarqué que la date complète, le 5 décembre 1901, figure sur la plaque d’immatriculation du camion garé à Backlot ?

Le nombre 92 sur certains décors se rapporte à l’année d’ouverture de Disneyland Paris. Sur les façades d’Emporium et d’Harrington’s Fine China & Porcelains, 1892 fait aussi référence à cet événement, transposé cent ans plus tôt afin d’être cohérent avec l’univers victorien de Main Street, U.S.A. Quant à « 14 01 Flower Street », apparaissant sur le fronton de Walt’s – an American Restaurant, cela correspond à l’adresse à Glendale en Californie des bureaux de Walt Disney Imagineering. 

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=SIoWU1rkNV0[/embedyt][/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Le Programme Ambassadeur de Disneyland Paris

En 1965, alors que le Disneyland Park en Californie fêtait son dixième anniversaire, Walt Disney eu la volonté de créer un programme de partage, le « Programme Ambassadeur ». Depuis, la tradition se perpétue dans tous les Resorts Disney du monde entier.

A l’époque, Walt Disney était concentré sur plusieurs projets d’envergure et était sans cesse sollicité pour faire des apparitions en public ou pour accueillir des visiteurs de marque. Il décida donc de nommer un porte-parole qui représenterait officiellement tous les Cast Members de Disneyland.

Walt Disney choisit une guide, Julie Reihm, comme première ambassadrice officielle. Ce rôle a eu un tel impact que Disneyland Resort sélectionne des Ambassadeurs depuis lors. Un Ambassadeur a été nommé pour l’ouverture de Walt Disney World Resort en 1971 et cette tradition s’est perpétuée depuis pour l’ouverture de chaque nouvelle destination.

L’histoire et la portée de ce programme illustrent la volonté de Walt Disney de partager la magie de Disney avec le reste du monde.

A l’ouverture de notre destination en 1992, c’est Sabine Marcon qui a été nommé première Ambassadrice de Disneyland Paris. Depuis, généralement nommés pour une période de deux ans, deux ambassadeurs sont sélectionnés pour représenter le talent et la diversité des Cast Members de la destination lors d’événements publics, internes, médiatiques ou encore caritatifs. Ils sont également parrains des Disney VoluntEARS.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][TS-VCSC-Youtube content_youtube=”https://www.youtube.com/watch?v=6X3MLyqlWNo&feature=youtu.be”]

Pantoufle

70ème anniversaire : dans les pas de Cendrillon à Disneyland Paris

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Voici 70 ans que Cendrillon, le chef d’œuvre de Walt Disney, est sorti au cinéma, et depuis ce temps, la princesse à la pantoufle de verre n’a pas pris une ride. Cet anniversaire est l’occasion idéale pour se replonger dans son univers et vivre un « tendre rêve » à Disneyland Paris…[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image=”13961″ img_size=”medium” alignment=”center”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

CHAUSSURE A SON PIED

L’histoire de Cendrillon remonte aux débuts de Walt Disney. En 1922, il lance à Kansas City son premier studio et sa première série de cartoons, les « Laugh-O-Grams ». C’est dans ce cadre qu’il sortira sa première adaptation du conte, au ton résolument humoristique et contemporain, en décembre de la même année. Une Symphonie Folâtre (« Silly Symphonie ») sur le même thème fut également envisagée en 1933, mais elle ne dépassa pas le stade d’esquisse.

Il faudra attendre 1943 qu’un nouveau scénario voie le jour, puis 1948 pour que Walt décide d’en faire son prochain long-métrage animé.

Sorti le 15 février 1950, le film connaîtra un véritable triomphe.  Il sera nominé trois fois à l’Oscar (meilleur son, meilleure musique et meilleure chanson pour « Bibbidi-Boddidi-Boo »), et sera le prélude d’un nouvel âge d’or pour l’animation Disney.

Cendrillon renferme également l’une des scènes préférées de Walt Disney : celle dans laquelle la Fée Marraine transforme les haillons de Cendrillon en une merveilleuse robe de bal. Il faut dire que l’animation de cette scène magique, signée du maître Marc Davis (l’un des créateurs de Pirates of the Caribbean), est particulièrement réussie et que la robe de Cendrillon, inspirée de Christian Dior (qui avait fait forte impression après son passage à Los Angeles en 1947), est une pure merveille ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image=”13960″ img_size=”medium” alignment=”center”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

HOMECOMING

Devant le succès du film et son importance pour Walt, il était naturel pour les Imagineers de s’en inspirer pour les différents Parcs Disney, et notamment pour les châteaux du Magic Kingdom de Floride et de Tokyo Disneyland.

L’hommage était aussi naturel à Disneyland Paris, dans la patrie de Charles Perrault. De fait, l’univers de Cendrillon figure en bonne place à Fantasyland, au niveau de L’Auberge de Cendrillon, qui abrite l’un des restaurants iconiques du Parc.

Le bâtiment est nettement marqué par l’architecture Renaissance du Val de Loire, dont s’étaient déjà inspirés les directeurs artistiques du film, Mary Blair et John Hench. Le rose pastel de la façade et le bleu des toitures n’est pas non plus sans rappeler les couleurs du dessin-animé. A l’intérieur, les plafonds à la française, les arches de pierre, les glaces biseautées et les tons pastel prolongent l’esthétique du dehors tandis que tapisseries, chapiteaux de colonnes et fresques murales reprennent des scènes du Classique de 1950. Le carrosse qui trône dans la cour et la fontaine de l’entrée, avec sa gracieuse statue de bronze, viennent parachever l’enchantement, à l’image des mets proposés par les chefs du restaurant – notamment le fameux « dessert de Cendrillon » avec son exquise pantoufle… en chocolat blanc ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image=”13963″ img_size=”medium” alignment=”center”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

EN ROUTE POUR LE BAL !

Outre ses apparitions régulières, que ce soit à L’Auberge de Cendrillon ou au Pavillon des Princesses, Cendrillon aime à participer aux différents spectacles de la destination. Elle apparaissait dans son fabuleux carrosse en forme de citrouille, tiré par un fringant attelage, dans La Parade Classique (1992-1994), ainsi que dans la scintillante Main Street Electrical Parade (1992-2003), où elle était suivie de la fameuse horloge du château. On pouvait même voir la citrouille se transformer en carrosse devant nos yeux, durant le Festival des Contes de Fées (1995-1996), tandis que les danseurs de la cour interprétaient pas de deux et claquettes au son d’une fanfare live. Au Parc Walt Disney Studios, elle se joignait occasionnellement à la parade Disney’s Stars’n’Cars (2008-2015) et apparaît désormais dans le spectacle Mickey et le Magicien à Animagique Theater.

Cendrillon ne dédaigne pas non plus se joindre aux autres Princesses Disney pour un spectacle ou une danse. On a pu l’admirer, par exemple, sur la scène du Théâtre du Château, dans La Valse Etincelante des Princesses (2017-2019), ou encore à Noël dernier, lors de la cérémonie d’illumination du sapin de Main Street, U.S.A. A cette occasion, les Princesses Disney étaient venues prêter main forte au Père Noël pour faire scintiller la rue et le Château de mille feux ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image=”13964″ img_size=”medium” alignment=”center”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

UNE PRINCESSE BIEN ENTOUREE

Cendrillon n’est pas le seul personnage du Classique de Walt Disney que l’on peut croiser à Disneyland Paris. Entre 2012 et 2017, on pouvait retrouver la Fée Marraine en bonne place sur le premier char de La Magie Disney en Parade !, intitulé fort à propos « Inventons la Magie ! ». Et aujourd’hui, on peut l’applaudir dans Mickey et le Magicien, initiant notre souris préférée aux rudiments de la magie grâce à sa fameuse chanson « Bibbidi-Bobbidi-Boo» !

Les souris Suzy et Perla sont également de la fête. On peut parfois les retrouver aux abords de L’Auberge de Cendrillon pour des rencontres tout en douceur, ainsi qu’à l’intérieur du restaurant où elles accueillent régulièrement les visiteurs. Il arrive même que Jaq et Gus se joignent à elles.

Quant à Lady Tremaine et ses deux laiderons, Javotte et Anastasie, Halloween est sans conteste la période idéale pour les approcher. On pouvait les voir tout au long du dernier Festival déambuler dans les allées de Fantasyland (peut être encore à la recherche d’un fiancé ?) ou bien sur la scène du Théâtre du Château pour le spectacle Attention… Méchants ! Si d’aventure vous les recroisez, serez-vous assez courageux pour venir les aborder ?[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image=”13962″ img_size=”medium” alignment=”center”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

QUAND LES RÊVES DEVIENNENT REALITE

Et si c’était à vous maintenant de vivre une vie de princesse ?

Rien de plus simple à Disneyland Paris !

Savourer un déjeuner, ou un « Petit déjeuner royal » à L’Auberge de Cendrillon est toujours une expérience inoubliable. Choyés par un service à table des plus attentionnés, vous vous délecterez de mets exquis dans une ambiance de conte de fée, en compagnie des Princesses Disney.

Pour une touche de magie supplémentaire, n’hésitez pas à vous rendre aux stands de maquillage de Fantasyland ou de Studio 1, et à faire votre choix parmi les nombreux modèles proposés inspirés des Classiques de l’animation.

Et pour que la transformation soit totale, direction le Disneyland Hotel. « Princesse d’un jour » est un service exclusif qui permet à votre enfant de devenir une véritable princesse de la tête aux pieds ! Coiffée et maquillée par des professionnelles, l’apprentie souveraine peut même revêtir la robe de sa Princesse Disney préférée, et immortaliser ce moment lors d’une séance photo.

Et pour finir sur une « happy end », pourquoi ne pas terminer la journée dans le cadre enchanteur de la suite « Cendrillon », la vaste suite vice-présidentielle du Disneyland Hotel ? Outre sa vue imprenable sur le Parc Disneyland, elle renferme toutes sortes de détails raffinés et références au dessin-animé de Walt Disney, de la pantoufle de verre de l’entrée aux motifs végétaux du mobilier, rappelant la scène de transformation du film.

Rien de tel pour faire de « tendres rêves », sans crainte de dépasser les douze coups de minuit ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

200406-DisneylandParisALaMaison-bandeau_FR

Disneyland Paris lance “Disneyland Paris à la maison”, sa nouvelle plateforme d’activités gratuites pour toute la famille !

Plus que jamais, nous croyons que le monde a besoin de divertissement et de joie en ce moment. C’est pourquoi Disneyland Paris est ravi d’annoncer le lancement de la plateforme gratuite « Disneyland Paris à la maison ». Un nouveau site sur lequel les familles et les fans peuvent notamment trouver des jeux, des activités et des vidéos pour développer son imagination et sa créativité, et continuer à répandre la magie sans bouger de chez soi !

space_mountain_conf_title

Space Mountain : revivez la genèse de l’attraction iconique avec les Imagineers Disney

Le 1er juin 1995, Space Mountain – De la Terre à la Lune ouvrait ses portes à Disneyland Paris.

25 ans plus tard, nous sommes ravis de vous donner un aperçu du processus créatif qui a conduit à la création de cette attraction unique et de son évolution au fil des ans.

Space Mountain : De la Terre aux Etoiles – Une discussion avec les Imagineers est notre première conférence virtuelle.

Ecoutez et regarder des Imagineers du monde entier échanger, de chez eux, sur le processus créatif ayant donné vie à l’attraction. Vous apprendrez également comment le tout premier Space Mountain a donné l’élan d’innovation pour de nombreuses attractions Disney dans le monde, et entendrez plusieurs souvenirs personnels au fil de la masterclass!

Si vous êtes un fan des Parcs Disney et de Walt Disney Imagineering, vous ne voudrez pas rater cette conversation intimiste… à la maison!

Le panel, enregistré le 20 mai, comprend:

  • Tom Fitzgerald – Portfolio Creative Executive, Walt Disney Imagineering
  • Yves Ben Yeta – Director Creative Development, Walt Disney Imagineering
  • Ann Morrow Johnson – Executive producer/Creative director, Walt Disney Imagineering
  • Luc Mayrand –  Portfolio Creative Executive, Walt Disney Imagineering
N033204

Les musiques de fond sur le devant de la scène

[vc_row][vc_column][vc_column_text]On ne les remarque pas au premier abord et pourtant, elles participent pleinement à l’expérience des Parcs Disney. Il s’agit des musiques d’ambiance, qui résonnent aux quatre coins de Disneyland Paris, pour mieux nous plonger dans ses univers de rêve.  [/vc_column_text][vc_column_text]

Walt Disney et ses Imagineers étant avant tout des cinéastes, il était naturel qu’ils conçoivent Disneyland Resort à la manière d’un film, avec son scénario, ses décors, ses acteurs (Cast Members et visiteurs) et sa mise en scène. Et il était tout aussi naturel de lui imaginer une bande-son.

[/vc_column_text][vc_column_text]Cette bande-son un peu particulière, c’est la musique d’ambiance, que l’on appelle également BGM (Background Music), élément essentiel de la thématisation si chère aux Imagineers.

Aux tout premiers temps de Disneyland Resort, ce type de musique était plutôt joué en live par différents ensembles disséminés à travers tout le Parc. Toutefois, outre les musiques d’attractions, on trouvait déjà quelques musiques d’ambiance enregistrées. Ainsi, les visiteurs qui entraient dans Fantasyland via le Sleeping Beauty Castle étaient accueillis en chanson, avec « When You Wish Upon A Star », véritable « il était une fois » musical. A l’entrée de Frontierland, c’était un vieil air de banjo qui servait d’introduction tandis qu’à Adventureland, il s’agissait de tambours indigènes et de bruits de la jungle. Ces BGM très courtes (de l’ordre de quelques minutes) tournaient en boucle (ou « loop »), suivant le principe des « muzak », ces musiques d’ambiance diffusées dans les commerces américains à partir de 1934.

[/vc_column_text][vc_column_text]

Progressivement, au début des années soixante, certaines attractions en extérieur et autres files d’attentes de Disneyland Resort se dotèrent à leur tour de leurs propres musiques d’ambiance produites spécialement pour l’occasion. C’est ainsi que le compositeur Buddy Baker (« Grim Grinning Ghosts ») écrivit un nouvel arrangement de la chanson de Blanche-Neige « Je Souhaite » pour le Puits aux Souhaits de Snow White Grotto (1961), en l’agrémentant de clochettes.  Certaines musiques pouvaient également changer en fonction du moment de la journée ou de la période de l’année. Ainsi, l’orgue de Swiss Family Treehouse (1962) qui jouait la plupart du temps la fameuse « Swisskapolka » du film Les Robinson des Mers du Sud (1960) (également composée par Buddy Baker) se mettait à faire entendre des Christmas Carols durant la période de Noël. C’est d’ailleurs ce qui se passe encore aujourd’hui sur Main Street, U.S.A. pour les fêtes de fin d’année, durant lesquelles on peut apprécier une musique d’ambiance spécialement conçue pour ce moment.

[/vc_column_text][vc_single_image image=”14094″ img_size=”large” alignment=”center”][vc_column_text]

Au fil des années, les musiques d’ambiance furent progressivement étendues à l’ensemble du Parc, en commençant par Main Street, U.S.A. Mais c’est alors que se posa la question de leur thématisation.

[/vc_column_text][vc_single_image image=”14091″ img_size=”large” alignment=”center”][vc_column_text]

Comme dans un film, le choix des musiques est particulièrement crucial pour la cohérence des histoires et curieusement, les premiers enregistrements diffusés dans Main Street, U.S.A. relevaient plutôt de la pop des années 1960, tel le fameux « Mrs. Robinson » de Simon & Garfunkel, misant davantage sur l’émotion que sur l’aspect historique.

Surpris par ce décalage, l’homme de radio Jack Wagner (qui fut longtemps la voix officielle de Disneyland Resort) proposa en 1970 au Vice-Président de Disney Entertainment de l’époque Bob Jani de concevoir une musique d’ambiance plus en accord avec le thème du Land. En s’appuyant principalement sur des disques Disney de l’époque, et notamment des arrangements pour fanfare, il conçut un loop davantage dans l’esprit du tournant-du siècle.  A tel point que Disney lui confia la conception des BGM de plus de 40 zones pour Disneyland Resort et Walt Disney World qui demeurent, encore aujourd’hui, des références du genre.

Elles inspirèrent d’ailleurs les Imagineers pour la conception des musiques d’ambiance de Disneyland Paris dont certaines, comme un joli retour des choses, seront utilisées dans les Parcs américains.

[/vc_column_text][vc_column_text]Les musiques d’ambiance de Disneyland Paris fonctionnent comme des musiques de film, à la différence que c’est au visiteur de créer ses propres séquences au gré de ses déplacements dans le parc. Et de même qu’il existe plusieurs formes de musique de film, il existe plusieurs formes de musiques d’ambiance.

Il y a celles qui servent à planter le décor et à nous transporter dans un autre lieu ou une autre époque grâce à des thèmes et des sonorités d’un autre temps. Au cinéma, c’est le cas notamment de La Princesse et la Grenouille (2010) ou de La Belle et le Clochard (2019) dont les musiques inspirées du jazz New Orleans nous replongent dans l’Amérique des années 1910-1920.  Sur Main Street, U.S.A., il s’agit essentiellement de « ragtime », un style typique du tournant-du-siècle américain, la période d’inspiration du Land. On peut ainsi y entendre des œuvres de Scott Joplin ou Arthur Pryor, ou des musiques plus récentes, tirées de films comme Pollyanna (1960) ou Là-Haut (2009), arrangées dans le même style.

[/vc_column_text][vc_single_image image=”14092″ img_size=”large” alignment=”center”][vc_column_text]

La musique a aussi le pouvoir de nous faire voyager à travers le monde, notamment grâce au choix des instruments. Ils peuvent être chinois, comme dans Mulan (1998), ou celtiques, comme dans Rebelle (2012). Ce même principe s’applique à Adventureland, qui regorge de musiques exotiques, jouées par des percussions africaines au niveau de Restaurant Hakuna Matata, ou par des ensembles orientaux pour la zone d’Adventureland Bazar.

[/vc_column_text][vc_column_text]

D’autres musiques de film procèdent essentiellement par citations ou références. Dans Toy Story 2 (1999), lorsque Buzz investit le repère de Zurg et saute sur des pièces en suspension, chaque saut fait résonner une note du thème d’Ainsi Parlait Zarathoustra, référence évidente au classique de la science-fiction 2001 : L’Odyssée de l’Espace (1968). Et plus récemment, dans Les Indestructibles (2004), le compositeur Michael Giacchino nous replongeait dans l’ambiance des films de James Bond en s’inspirant des arrangements classiques de la célèbre franchise.

C’est exactement ce qui se passe au Parc Walt Disney Studios, dont la BGM s’enrichit de dizaines de musiques de film (au niveau de la Place des Frères Lumière) et de dessins-animés (à Toon Studio) et nous situent immédiatement dans des studios de cinéma. Et à Frontierland, les musiques des grands classiques du western tels Les Sept Mercenaires (1961) nous emportent immédiatement dans l’Ouest américain. Mais pas n’importe lequel : un Ouest mythique et trépidant !

[/vc_column_text][vc_column_text]

Enfin, la musique de film, c’est aussi très souvent une musique originale, composée pour une production en particulier. A Disneyland Paris, c’est le cas de la musique de Discoveryland, une bande-son unique écrite précisément pour l’occasion par le pianiste et compositeur David Tolley. Du sur-mesure !

[/vc_column_text][vc_single_image image=”14093″ img_size=”large” alignment=”center”][vc_column_text]Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur les musiques d’ambiance de Disneyland Paris. Mais ne vous inquiétez pas : nous aurons l’occasion de vous en dire plus très prochainement ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Disneyland_Paris_Shop

DISNEYLAND® PARIS ROUVRE PROGRESSIVEMENT AVEC UNE CAPACITE D’ACCUEIL LIMITEE ET DES MESURES D’HYGIENE ET DE SECURITE RENFORCEES

À sa réouverture, Disneyland Paris invitera à nouveau ses visiteurs à venir vivre des moments inoubliables et magiques. Conformément aux directives des autorités publiques compétentes, les deux parcs à thèmes, le Disney’s Newport Bay Club et Disney Village ouvriront avec des mesures d’hygiène et de sécurité renforcées.

La sécurité de nos visiteurs et de nos Cast Members étant une priorité, la réouverture progressive de Disneyland Paris adoptera une approche prudente et volontariste, avec une capacité d’accueil limitée, des mesures de distanciation physique et un programme de nettoyage renforcés, conformes aux directives du gouvernement et des autorités sanitaires françaises. Le port du masque sera obligatoire pour tous les visiteurs de onze ans et plus, les Cast Members ainsi que les prestataires.

Le 15 juillet, la majorité des attractions, boutiques et restaurants de Disneyland Paris rouvriront. Les expériences qui favorisent les grands rassemblements de visiteurs, tels que Disney Stars on Parade, le spectacle nocturne Disney Illuminations, ainsi que certains spectacles en intérieur reviendront à une date ultérieure. Afin de mettre en application les nouvelles règles de distanciation physique, les Rencontres avec les Personnages Disney seront temporairement suspendues. Les Personnages Disney seront présents dans les parcs pour divertir et amuser les visiteurs de façon inédite.

Ces mesures d’hygiène et de sécurité renforcées évolueront en fonction de la situation globale et conformément aux directives des autorités publiques compétentes.

Une capacité d’accueil limitée via un système de réservation inédit

Alors que Disneyland Paris s’apprête à accueillir à nouveau ses visiteurs pour des moments magiques avec un nombre limité de tickets disponible au quotidien lors de sa réouverture initiale, un nouveau système de réservation en ligne sera disponible début juillet. Pour garantir leur admission, les visiteurs en possession de ou ayant acheté des billets non datés, ainsi que les détenteurs d’un Pass Annuel, devront s’inscrire sur une plate-forme avant leur arrivée pour obtenir une réservation. Les visiteurs qui ont déjà un billet daté n’auront pas besoin de s’inscrire pour réserver une date. De même, les visiteurs disposant d’un forfait séjour dans un Hôtel ou Resort Disney incluant l’entrée aux parcs à thèmes, recevront un accès garanti pour la durée de leur séjour et n’auront pas besoin de recourir au nouveau système de réservation en ligne.

Les billets et forfaits sont dès à présent en vente sur le site web de Disneyland Paris, la centrale de réservation de la destination et les canaux officiels des partenaires de voyage, avec un nombre limité de billets disponibles chaque jour pendant la phase de réouverture initiale. La vente des billets ne sera pas disponible sur place.

Nouvelles mesures de distanciation physique pour préserver la magie

Conformément aux directives du gouvernement et des autorités sanitaires françaises, la distanciation physique sera implémentée à travers la destination y compris dans les files d’attente, les attractions, boutiques, hôtels, restaurants et autres équipements, et sera régulièrement rappelée par de la signalétique.

Dans les attractions, la configuration de chaque véhicule, ainsi que l’embarquement, seront adaptés à la distanciation physique entre les groupes ou les familles. Les files Single Rider et le service FASTPASS seront indisponibles. De plus, les aires de jeux pour enfants, les rencontres traditionnelles avec les Personnages Disney, et les expériences de maquillage et de relooking resteront temporairement indisponibles.

Pendant la phase initiale de réouverture, plusieurs Personnages Disney, Pixar, Star WarsTM et des Super Héros Marvel feront leur apparition dans les parcs et offriront aux visiteurs des opportunités photos mémorables. Entre les apparitions inattendues et les nouveaux Selfie Spots, il n’y a jamais eu de meilleur moment pour voir les Personnages Disney. Les interactions rapprochées, incluant les câlins, seront temporairement suspendues.

Le spectacle Le Roi Lion et les Rythmes de la Terre rouvrira à l’été 2020, et les salles de spectacles couvertes et en plein air seront configurées pour assurer la distanciation physique. Les visiteurs pourront vérifier la disponibilité des attractions et spectacles sur le site web et l’application officiels de Disneyland Paris.

La capacité de places assises sera réduite dans les restaurants, et une nouvelle offre de repas à emporter permettra aux visiteurs de se restaurer dans plusieurs emplacements extérieurs situés dans les parcs à thèmes. Les restaurants de type buffet seront modifiés dans une formule de restauration illimitée servie à table. La réservation est fortement recommandée pour tous les restaurants service à table.

Les boutiques de Disneyland Paris seront ouvertes et réorganisées pour assurer un espace de circulation plus grand. Des Cast Members seront également présents pour encourager le respect des distanciations physiques. Les voies d’entrée et de sortie seront différenciées dans les restaurants et les boutiques et des écrans en plexiglass seront installées au niveau des points de ventes. Le paiement sans contact sera encouragé.

Chaque visiteur séjournant dans un Hôtel Disney ou un Disney Nature Resort pourra bénéficier des Moments de Magie en Plus pour ainsi profiter des parcs à thèmes avant les heures d’ouverture officielles. La capacité d’accueil sera également limitée dans les Hôtels Disney : les ascenseurs seront utilisés une famille à la fois et des écrans en plexiglass seront installés aux réceptions et dans les zones d’accueils. Des procédures de ‘check-in’ accélérés seront instaurées, et le service en chambre sera adapté avec des mesures d’hygiènes et de sécurité renforcées.

Des mesures d’hygiène et de sécurité renforcées

Lorsque Disneyland Paris rouvrira ses portes, des mesures d’hygiène et de sécurité seront mises en place sur l’ensemble de la destination, avec notamment le port du masque obligatoire et des procédures de nettoyage renforcé.

Pour permettre une sécurité optimale à nos visiteurs et Cast Members ; tous les visiteurs de onze ans et plus, les Cast Members ainsi que les prestataires externes devront porter un masque conforme, et ce à tout moment de la journée (à l’exception des repas).

Plus de 2000 stations de gel hydroalcoolique seront disponibles à travers la destination (Parcs, Hôtels, coulisses, etc…) notamment à l’entrée et à la sortie de chaque attraction, boutique, restaurant et salle de spectacle.

Disneyland Paris augmentera la fréquence des mesures de nettoyage, en plus des standards élevés de propreté déjà mis en place. Avant sa réouverture des zones ciblées – telles que les cuisines, les installations sanitaires et les attractions – seront nettoyés en profondeur.

De plus, un nettoyage et des procédures de désinfection renforcés seront instaurés dans les zones fréquemment en contact avec les visiteurs : tables, poignées de portes, toilettes, rampes d’escalier… Certaines zones seront également nettoyées par nébulisation pendant la nuit.

Les Hôtels Disney passeront également par une phase de nettoyage et de désinfection en profondeur avant leur réouverture. Puis, Disneyland Paris renforcera son rigoureux protocole avec des procédures de nettoyage intensifiées sur de nombreuses zones spécifiques telles que les poignées de portes, les interrupteurs, thermostats, télécommandes et plus encore.

Ces procédures renforcées incluent également un changement de chiffon en microfibre entre chaque chambre nettoyée, l’utilisation d’une double taie d’oreiller, des équipements adaptés ainsi que le retrait d’éléments tels que les stylos, papiers et coussins d’agrément. De plus, les employés n’entreront pas dans la chambre d’un visiteur durant le séjour – sauf si le visiteur en fait la demande.

 Une formation sur la sécurité sanitaire renforcée pour les Cast Members

Lorsque Disneyland Paris accueillera de nouveau ses visiteurs pour un séjour magique, ses Cast Members joueront un rôle clé pour leur expliquer et les aider à appliquer ces nouvelles mesures. Ils répondront à toutes leurs questions et encourageront chacun à bien suivre et respecter ces mesures pour garantir la sécurité de tous.

Avant la réouverture, les Cast Members suivront de nouvelles formations détaillées les préparant à  soutenir les règles d’hygiène et de sécurité renforcées, les nouveaux protocoles sanitaires, les règles de distanciation physique, la meilleure façon d’aborder une interaction sans contact avec le visiteur et bien plus.

Disneyland Paris demande à ses visiteurs de se conformer aux exigences suivantes au moment de la réouverture

1/ Pour garantir leur admission, les visiteurs étant en possession, ou ayant acheté, des billets non datés devront s’inscrire sur une plate-forme avant leur arrivée pour obtenir une réservation d’entrée aux parcs. Les détenteurs d’un Pass Annuel, ainsi que les visiteurs ayant réservé une chambre seule, devront également faire cette réservation en avance.

Les visiteurs ayant déjà un billet daté pour les parcs n’auront pas besoin de s’inscrire et leur entrée est garantie. De même, les visiteurs disposant d’un forfait séjour dans un Hôtel ou Resort Disney incluant l’entrée aux parcs à thèmes, verront leur accès garanti pour la durée de leur séjour et n’ont pas besoin de recourir au nouveau système de réservation en ligne.

Tous les visiteurs ayant des besoins spécifiques peuvent consulter disneylandparis.com ou contacter la Centrale de Réservation de Disneyland Paris.

2/ À leur arrivée, les visiteurs seront invités à présenter le QR code de confirmation reçu après la réservation ET leur billet d’entrée pour se voir accorder l’accès aux Parcs.

3/ Les visiteurs de onze ans et plus devront porter un masque conforme durant l’entièreté de leur visite, sauf lors des repas.

4/ Ces derniers devront également veiller à respecter une distanciation physique, mais aussi à lire et se conformer aux mesures d’hygiène et de sécurité mentionnées sur les panneaux d’information dédiés et la signalétique en place.

5/ Il est recommandé pour les visiteurs de se laver régulièrement les mains et d’utiliser les stations de gel hydroalcoolique tout au long de leur visite.

Nous avons tous un rôle important à jouer pour promouvoir l’hygiène et la sécurité. Nous nous engageons à le faire pour les visiteurs, mais leur demandons également d’y participer, en portant un masque conforme, en respectant la distanciation physique et en suivant les autres règles mises en place.

Cela sera sans doute différent de votre précédente visite. Mais ensemble, nous trouverons de nouvelles façons de vivre et créer des moments magiques – et des souvenirs précieux.

Pour accompagner les visiteurs sur ces nouvelles mesures d’hygiène et de sécurité, et les guider dans leur parcours, de la réservation en ligne à leur arrivée aux abords des parcs à thèmes, Disneyland® Paris a développé une campagne de sensibilisation mettant en scène les héros des films Les Indestructibles.

Cette campagne mettra notamment en scène Edna Mode, l’excentrique créatrice de mode qui rappellera que porter un masque c’est important et c’est stylé ! Edna invitera ainsi les visiteurs à vivre une incroyable journée à Disneyland Paris.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Plus de 20 kilomètres de marquage au sol aideront l’application de la distanciation physique dans toute la destination.

50.000 litres de gel hydroalcoolique devraient être distribué chaque mois dans l’ensemble de la destination.