Photo d'une signalétique de file d'attente

Walt Disney Imagineering “signe” pour notre réouverture

Avant la réouverture progressive de Disneyland Paris, beaucoup de nos équipes ont travaillé ensemble pour réinventer l’expérience visiteur sur l’ensemble de la destination avec des mesures d’hygiène et de sécurité renforcées. Revenons sur leur travail et leur dévouement incroyables! Aujourd’hui, nous rencontrons Alain Champault et son équipe à Walt Disney Imagineering, qui ont joué un rôle important dans la création d’une toute nouvelle signalétique pour les visiteurs et d’équipements de protection pour les Cast Members.

Comment avez-vous réalisé les nouvelles signalétiques de Disneyland Paris?

Nous avons travaillé avec nos équipes à Shanghai et en Floride pour comprendre quelle signalétique avait déjà été créée et ce que nous devions accomplir avec la nouvelle signalétique de Disneyland Paris. Nous avons développé des panneaux spécifiques à notre destination afin qu’ils soient prêts lors de notre réouverture. Nous avions tellement de partenaires là-dessus, y compris Merchandise, Ticketing, la sécurité et plus encore, sans parler des équipes de maintenance qui ont tout installé. C’était vraiment un travail d’équipe!

Comment la signalétique a-t-elle été intégrée sur le site?

Ces nouveaux panneaux sont en harmonie avec les lieux dans lesquels ils apparaissent, avec un texte et une thématique qui s’intègrent parfaitement à l’environnement environnant tout en étant faciles à comprendre pour tous nos visiteurs.

Quels défis avez-vous rencontrés lors de la fermeture temporaire?

Ce fut un défi de nous plonger dans ce travail au tout début. Nous avons intégré les conseils du gouvernement français et de The Walt Disney Company, puis coordonné le processus de production d’une centaine de visuels différents pour la signalétique dans des conditions de télétravail et sur un calendrier assez serré. Nous devions également créer des panneaux adaptés à notre destination, qui ne dénaturent pas la magie pour laquelle Disneyland Paris est connue.

Le saviez-vous? Il y a 20 kilomètres de nouvelle signalétique à travers Disneyland Paris!

pluto with dog cover

Focus sur les chiens d’assistance à Disneyland Paris

Ce 26 août 2020, on célèbre la journée internationale du meilleur ami de l’homme. On parle bien sûr du chien ! Ils sont tout doux, ils ont des yeux de biches et ils nous font craquer : ce sont les chiens, les compagnons de l’homme depuis plus de 27 000 ans ! En dehors du cadre familial, on peut retrouver nos amis poilus (et on ne parle pas de Pluto ou Dingo)…  à Disneyland Paris !

Mission : accompagner

Les chiens-guide d’aveugle ou les chiens d’assistance sont toujours les bienvenus dans notre destination. Ces partenaires indispensables contribuent à apporter plus d’autonomie, de sécurité et de confort dans les déplacements de leur maître(sse), sans oublier leur rôle social au quotidien.

À Disneyland Paris, nous accueillons régulièrement l’Association des Chiens Guides d’Aveugles d’Île-de-France et l’ANM’ Chiens guides (association nationale des Maîtres de chiens guides), qui, grâce à ses conseils précieux, permet à notre entreprise d’étudier les meilleures solutions en termes d’accessibilité.

Côté accueil, les chiens d’assistance sont les bienvenus dans nos parcs à thèmes, nos hôtels et même dans certaines attractions ! Ils disposent gratuitement de l’accueil animaux de Disneyland Paris et leur séjour à l’hôtel comprend un kit de bienvenue : deux gamelles, un tapis de propreté et bien plus.

Un chien d’assistance accompagne également l’une des Cast Members de Disneyland Paris, il se nomme Lazer et a rejoint notre entreprise en même temps que Laetitia en 2016. Ce duo inséparable travaille depuis à Relation Visiteurs.

Si leur frimousse nous fait fondre, les garder, les toucher, les appeler ou leur donner à manger sont à éviter. Seul leur maître(sse) peut vous donner la permission de caresser les chiens d’assistance !

Pluto pose avec un nouvel ami chien guide lors du 40è anniversaire de l’Association Chiens d’Aveugles d’Ile de France (2016)