Rencontre avec Jeanne Debost, productrice du Noël Enchanté Disney

Comment donne-t-on vie à une saison aussi iconique que le Noël Enchanté Disney ? Alors que les fêtes de fin d’années battent leur plein, Jeanne Debost, la productrice de la saison, nous parle de son parcours et nous partage sa vision, ses valeurs et surtout sa passion pour un métier hors du commun.

Tout d’abord, peux-tu nous expliquer ton rôle en tant que productrice ?

Je suis en quelque sorte la « cheffe d’orchestre » de la saison. Ma mission est de donner vie à ce que les équipes artistiques ont imaginé – tout cela, bien sûr, selon un cahier des charges bien défini. Mon rôle est de tout faire pour que l’ensemble des équipes créatives voient leurs idées se concrétiser de la façon la plus fidèle possible.

Je ne suis bien sûr pas toute seule ; ce que j’aime par-dessus tout dans ce métier, c’est de pouvoir m’entourer d’une multitude d’équipes aux talents extrêmement variés. Ce sont eux, les experts. Il y a environ 500 métiers différents à Disneyland Paris ainsi que 16 000 Cast Members, ce qui donne un aperçu du nombre d’équipes différentes amenées à collaborer sur une saison de cette envergure ! Costumiers, metteurs en scène, scénographes, accessoiristes, techniciens… Autant de métiers indispensables pour donner vie au Noël Enchanté Disney !

Tu es productrice du Noël Enchanté Disney depuis trois ans. Cette saison représentait-elle des défis particuliers ?

Bien sûr ! Chaque saison représente son lot de défis à relever et c’est ce qui rend le métier aussi riche et intéressant. Bien qu’ayant travaillé sur la saison de Noël les deux années précédentes, j’ai été en charge pour la première fois de l’emblématique Mickey et sa Parade Étincelante de Noël – lancée l’année dernière par ma collègue, la productrice Astrid Gomez. Pour cette saison, nous avons notamment retravaillé ce que l’on appelle « l’audio-mix » : il s’agit de la touche finale de la production musicale afin de donner à nos visiteurs la meilleure expérience sonore possible, peu importe l’endroit où ils assistent à la parade. Cela m’a donné l’opportunité de collaborer avec Dan Scott, l’ingénieur du son qui collabore lui-même depuis plusieurs années avec notre producteur musical, Jonathan Barr. C’est un expert reconnu de ce type de mixage très spécifique grâce à des technologies uniques. Il fait le lien entre le mix studio et le mix dans le parc.

Nous cherchons en permanence à apporter de la nouveauté d’une saison à l’autre. Ainsi, avec le metteur en scène Emanuel Lenormand, nous avons tenu à ajouter un nouveau numéro dans le spectacle Chantons Noël ! à Videopolis, pour lequel les équipes Costuming ont créé de nouveaux accessoires éblouissants pour Minnie, et j’ai également travaillé avec les scénographes et les équipes des ateliers décorations afin d’apporter quelques touches de nouveautés à nos décors.

Revenons un peu sur ton parcours. Quelles études as-tu faites et comment es-tu arrivée à Disneyland Paris ?

J’ai commencé mes études dans les arts plastiques, puis je me suis tournée vers les arts de la scène, notamment l’opéra, et les politiques culturelles, avant de postuler à Disneyland Paris.

J’ai un parcours à la fois artistique et technique : je suis non seulement passionnée par les arts et la musique mais aussi par la régie scénique, par exemple. Ce qui m’intéresse est de pouvoir vraiment lier tous ces aspects. En parallèle de mon métier de productrice à Disneyland Paris, je suis également metteur en scène et directrice de compagnie. J’ai principalement monté des opéras – plus jeune, j’ai même fait du chant lyrique !

Quelles valeurs véhicules-tu dans ton travail au quotidien ?

J’ai besoin de faire un métier qui a du sens, non seulement pour moi mais aussi pour les autres, et la saison de Noël est, par essence, une saison riche de sens et de valeurs : la famille, le partage, prendre soin de l’autre, la magie, la fête… Cela fait donc non seulement écho à mes propres valeurs mais c’est aussi une grande responsabilité car, à cette période de l’année, nos visiteurs viennent plus que jamais passer un moment de rêve et de magie.

La dimension environnementale est très importante dans mon travail. Disneyland Paris prend des mesures de sobriété énergétique à l’échelle de l’ensemble de la destination ; il était donc indispensable de réduire notre empreinte environnementale également dans le Noël Enchanté Disney. Par exemple, 100% de nos illuminations de Noël utilisent des LED.

J’ai toujours eu à cœur de favoriser l’accès des personnes en situation de handicap à la culture. J’ai donc travaillé avec l’association Culture H qui œuvre en ce sens afin de sensibiliser nos équipes à l’accueil de publics éloignés du monde du spectacle en raison de leur handicap. Ainsi, lors d’un événement organisé par notre équipe en charge de la RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale), nous avons accueilli un groupe d’enfants porteurs d’un handicap cognitif afin de leur faire découvrir autrement Chantons Noël ! grâce à différents ateliers. Ils ont pu non seulement assister au spectacle mais également écouter la musique, toucher les costumes, rencontrer les équipes et même danser !

Le Noël Enchanté Disney, jusqu’au 8 janvier à Disneyland Paris. Retrouvez l’ensemble du programme des festivités ici.

Partager cet article

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
La Rédaction

La Rédaction

Skip to content