Disneyland Paris annonce la mise en service de la premiere tranche de sa centrale en ombrières photovoltaïques

Alors que Disneyland Paris fête son 30e Anniversaire, la destination continue son plan de transformation avec la concrétisation de ses projets d’envergure misant sur les énergies renouvelables. La centrale en ombrières photovoltaïques de Disneyland Paris réalisée en partenariat et en co-investissement avec le groupe Urbasolar et dont la construction a démarré à l’automne 2020, produira à terme en 2023 36GWh par an – soit l’équivalent de la consommation énergétique annuelle d’une ville de 17.400 habitants, et réduira de 890 tonnes par an les émissions de CO2 au sein du territoire de Val d’Europe en Seine et Marne. Cette centrale, dont plus de 46 000 panneaux photovoltaïques ont déjà été installés sur le parking visiteurs, sera d’ici 2023 une des plus grandes d’Europe. Les ombrières solaires permettent à la fois de produire de l’énergie renouvelable, et d’améliorer l’expérience des visiteurs en les protégeant de la chaleur du soleil, de la pluie et de la neige.

La 1ere tranche de la centrale solaire opérationnelle : 10 GWh produits par an – soit la consommation d’une ville de plus de 4 800 habitants

En lien avec son engagement en faveur de l’environnement en misant notamment sur les énergies renouvelables, Disneyland Paris a lancé en 2020 la construction d’une des plus grandes centrales en ombrières photovoltaïques d’Europe qui couvrira à terme son parking visiteurs soit 11 200 places de parking. Comme annoncé, plusieurs étapes structurent ce projet jusqu’en 2023. À ce jour, plus de 46 000 panneaux ont déjà été installés, couvrant plus de 7000 places de parking. Ce mois d’avril marque une nouvelle étape importante dans l’engagement environnemental de Disneyland Paris, puisque la première tranche de la centrale solaire est à présent opérationnelle et permet d’ores et déjà de produire 10 GWh par an – correspondant à la consommation d’une ville de plus de 4 800 habitants

En partenariat et co-investissement avec le groupe Urbasolar, le projet comprendra 20 hectares d’ombrières photovoltaïques et 82 000 panneaux pour une production de 36 GWh par an, représentant techniquement assez d’énergie renouvelable pour alimenter environ 17 % de la consommation électrique actuelle de la destination – l’équivalent de la consommation énergétique annuelle solaire d’une ville de 17 400 habitants.    

“La mise en service de la première tranche de notre centrale photovoltaïque est une avancée majeure dans la mise en œuvre de ce projet s’inscrivant au cœur de la stratégie environnementale de Disneyland Paris et visant à une diminution significative des émissions de gaz à effet de serre et à la décarbonation de son approvisionnement énergétique” a déclaré Damien Audric, Directeur de l’Aménagement et de l’Environnement

Un projet qui s’inscrit dans une politique environnementale globale

La centrale solaire en ombrières photovoltaïque s’inscrit dans la lignée des efforts constants de Disneyland Paris dans six domaines clés : réduire les émissions de gaz à effet de serre avec l’utilisation de l’énergie provenant de la géothermie, privilégier la gestion durable des déchets en diminuant par exemple l’utilisation du plastique, préserver les ressources en eau notamment grâce à une station de traitements des eaux usées, protéger et renforcer la biodiversité, développer une chaîne d’approvisionnement responsable et enfin soutenir des actions mondiales visant à préserver l’environnement pour les générations futures.

Cette dynamique existe à travers l’ensemble de The Walt Disney Company avec « Disney Planet Possible », une initiative à échelle mondiale qui a pour vocation de préserver les ressources naturelles, protéger la faune et la flore, réduire le gaspillage et s’appuyer sur l’art du storytelling Disney pour créer des histoires inspirantes en lien avec la nature. 

Ce 22 avril, à l’occasion de la Journée de la Terre, trois explorateurs National Geographic présenteront lors d’une conférence au Parc Walt Disney Studios leurs actions en faveur de l’environnement adressée à 350 étudiants d’Île-de-France, aux Cast Members et à un public pré-inscrit. Le même jour, les visiteurs du parc pourront admirer de superbes images National Geographic en amont des spectacles Disney D-Light et Disney Illuminations. Et fin avril, sera lancée l’exposition de photos National Geographic « The Greatest Landscapes » accessible à tous à Disney Villagejusqu’à la fin de l’été.  

Plus d’informations dans le dossier de presse institutionnel du 30ème anniversaire de Disneyland Paris et sur disneylandparis-news.com.

Partager cet article

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
La Rédaction

La Rédaction

Skip to content