Alors que le Disney’s Newport Bay Club approche de la fin de ses travaux de rénovation, ceux de l’hôtel « western » de Disneyland Paris sont déjà bien engagés. 215 chambres entièrement réinventées viennent d’être livrées par les équipes Construction et Ingénieurie ; les autres seront progressivement ouvertes aux visiteurs d’ici 2017. Laurent Cayuela, concepteur écrivain au sein de Walt Disney Imagineering Paris, nous en fait la visite.

« Comme pour les hôtels Santa Fe, Sequoia Lodge et Newport Bay Club, nous avons souhaité revoir la décoration des chambres et des espaces publics, pour les rendre plus actuels, plus chaleureux. » explique Laurent Cayuela. La directrice artistique en charge de ce relooking, Sylvie Massara, travaille sur le design depuis début 2015 tenant compte des normes les plus récentes (notamment en matière de mobilité) et bien sûr des attentes des visiteurs.

Subtilement les fameux personnages de la franchise Toy Story se sont invités dans la décoration, à travers une frise murale, des cadres photo, des lampes murales mais aussi des détails subtils qui sont la marque de fabrique de Disneyland® Paris et des Imagineers Disney. « Les rideaux s’inspirent des motifs de chemise de Woodie et Jessie, et vous pouvez retrouver l’étoile de shérif sur le papier peint du couloir » explique Laurent. L’ambiance western reste elle de mise, avec des lames en faux bois sur les murs et dans la salle de bain, l’utilisation de peaux de vache ou de cuir synthétiques. « L’intention était de garder l’esprit cow-boy, tout en incorporant une touche de l’univers Toy Story dans les chambres uniquement. Les affiches originales western vont demeurer dans les couloirs. Le charme d’origine reste  bien présent ! » explique Sylvie Massara.

Plus de confort pour les visiteurs

Ce sera avec plaisir que les habitués de l’hôtel retrouveront la lampe en forme de botte sur le bureau. Mais pour le reste, la chambre a fait peau neuve et s’appuie un mobilier astucieux. Finis les lits superposés, jugés peu pratiques. À la place, un lit double et un lit-gigogne (ou deux lits-double) permettent à quatre personnes d’occuper confortablement la chambre. Les lits ont été réhaussés permettant d’y glisser des valises.

Le côté aéré est également renforcé par l’utilisation du parquet mais aussi des éclairages plus marqués et des couleurs plus claires. Cela est particulièrement marquant dans les couloirs qui semblent même plus larges qu’auparavant ! À l’instar du Disney’s Newport Bay Club, les portes des nouvelles chambres sont progressivement équipées de serrures aptes à accueillir des clés sans contact avec technologie RFID.

Les travaux se poursuivent

Sur les quelques mille chambres que comportent l’hôtel, plus de 200 ont été livrées la semaine dernière. Outre les chambres et couloirs, les équipes Construction et Ingénieries sous l’impulsion d’Abdel Saidi et Frédéric Marchand  traitent aussi les façades, les balcons et terrasses extérieures, les barrières extérieures et les toitures. Un travail de reprise peinture est également apporté sur tous les bâtiments réhabilités mais les travaux s’effectuant bâtiment par bâtiment, l’impact sur les visiteurs est minime. Pour les équipes Construction et Sylvie Massara qui suit parallèlement toutes les phases de chantier, l’objectif est d’avoir achevé les chambres pour le printemps 2017. Le lobby devrait connaître également un rafraîchissement général ainsi que le restaurant Chuck Wagon Café l’année suivante. C’est donc un hôtel flambant neuf que découvriront prochainement les visiteurs !