Journées inoubliables pour les Oubliés des vacances

Grâce aux Disney Voluntears et au Secours Populaire, c’est un mois d’août pas comme les autres qu’ont vécu 5 500 enfants. Ces « Oubliés des vacances », français comme étrangers, ont pu en effet profiter de Disneyland Paris au mois d’août. Rétrécir à la taille d’un rat dans Ratatouille, l’Aventure Totalement Toquée de Rémy, prendre la pause avec Mickey et Minnie, se mettre la tête à l’envers dans Space Mountain : Mission 2 et rêver dans it’s a small world; ce 12 août 2014, 450 enfants ont pu s’évader de leur quotidien dans les parcs Disney. 

Ces enfants sont les premiers des 5 500 enfants du Secours populaire français qui seront invités par le service Action Citoyenne de Disneyland Paris tout au long du mois d’août, dans le cadre du programme ‘Oubliés des vacances’. « Un enfant sur trois ne part pas en vacances pourtant, les loisirs sont un droit et sont essentiels à l’épanouissement d’un enfant, » explique Julien Lauprêtre, président de l’association présent lors de l’opération.

Disneyland Paris, un point de rencontre pour des enfants du monde entier

Si Disneyland Paris accueille régulièrement des enfants qui n’ont pas les moyens de partir en vacances, cette édition du 12 août 2014 était spéciale : sur les enfants présents, plus de la moitié étaient des enfants « Copain du Monde » (enfants de pays où le Secours populaire français agit pour les populations victimes de guerres, d’exodes, d’aléas climatiques et dans les pays en développement), représentant 27 pays différents. Apogée de ce melting pot festif : l’ouverture de La Magie Disney en Parade !. Les enfants y ont défilé, portant fièrement les drapeaux et costumes traditionnels de leur pays. Un moment symbolique, où Disneyland Paris devenait le point de rencontres de différentes cultures qui trop souvent s’opposent dans le monde des adultes…

Les Disney VoluntEARS, un exemple de diversité à Disneyland Paris

La rencontre avait également lieu avec les Disney VoluntEARS. La grande diversité des Cast Members de Disneyland Paris (100 nationalités) a permis de trouver des bénévoles pouvant accueillir les enfants dans leur langue. Par exemple, Binta, Disney VoluntEAR depuis 2010 parle hassanya. Elle accompagnait un groupe du Sahara Occidental. Ces guides particuliers ont aussi apprécié les échanges chaleureux et les moments d’amusement. Tout au long du mois d’août, ils auront été ainsi plus de 300 bénévoles mobilisés pour accueillir ces milliers d’enfants, un dispositif qui n’avait pas été vu à Disneyland Paris depuis 1993 ! Le résultat : des instants magiques qui resteront gravés dans les mémoires. En effet, les souvenirs inoubliables ne sont pas réservés qu’aux enfants invités : « Les voir heureux, alors qu’ils n’ont pas une vie en or, ça apporte beaucoup » conclut Alexandre, Disney VoluntEAR depuis 2013.